Du 18 septembre au 8 octobre 2021 a lieu la Semaine européenne du développement durable. A cette occasion, découvrez comment BEMA s’engage dans le développement durable :

Cet engagement environnemental est possible par la mise en place de plusieurs leviers :

Une gestion durable de la forêt :

 

BEMA s’est spécialisée dans l’exploitation de taillis pauvres (arbres en fin de vie) pour les valoriser en énergie. Une exploitation pensée sur le long terme. Chaque cycle s’achève par la récolte des bois matures, auquel succède le renouvellement du peuplement.

Le saviez-vous ? En France, chaque année, 0.5 % de la forêt achève son cycle et est récoltée pour être renouvelée. De plus, couper et utiliser du bois de forêts bien gérées c’est encourager l’économie locale et rurale qui préserve notre territoire.

La plantation et la valorisation des haies bocagères :

BEMA accompagne les agriculteurs et acteurs locaux dans l’entretien et la replantation des haies bocagères. Un dispositif permettant de favoriser le développement de la biodiversité. Un bois qui est également valorisé.

Nous sommes en cours de certification du LABEL HAIE, un label encadrant la mobilisation du bois hors forêt. Permettant de tracer l’origine locale du bois et ainsi garantir une ressource durable.

 

La filière bois energie :

 

BEMA valorise les connexes de scieries et bois en fin de vie en combustibles pour vous apporter une solution d’énergie renouvelable. Des combustibles nobles en provenance directe de la forêt favorisant ainsi l’économie locale et rurale. Chez Béma, ce sont 200 000 tonnes de bois énergie qui sont valorisées chaque année.

Le saviez-vous ? Le bois énergie assure à lui seul 50% de la production d’énergie renouvelable.

 

Fondation du dispositif GREEN WEST – REBOISEMENT :

Afin de favoriser le développement durable de la filière bois énergie, BEMA lance le dispositif GREEN WEST, c’est-à-dire un système de replantation qui capte le carbone. Des plantatons qui sont adpatées à l’environnement et au sol. Sur les 4 dernières années, Béma a déjà replanté 1 million d’arbres.

 

UN PARC-MACHINES limitant l’impact environnemental :

L’engagement de BEMA passe aussi par l’acquisition de véhicules équipés de filtres dernières générations. Nos machines forestières sont toutes équipées de la technologie Adblue et l’huile biodégradable et possèdent un moteur répondant à la norme TIER V.